logo bannière bansitean

FF Guy
Photo: DR



François-Frédéric Guy

Piano
« Depuis ses débuts aux côtés de l’Orchestre de Paris sous la direction de Wolfgang Sawallisch en passant par un enregistrement live du deuxième concerto de Brahms avec Paavo Berglund et le London Philharmonic, François-Frédéric Guy a su imposer, sans hâte ni impatience, une forte personnalité. Sa passion pour l’opéra et la musique symphonique allant de pair avec un certain goût du risque, il fait le choix, dans l’océan du répertoire pianistique, des oeuvres les plus complexes, notamment la sonate Hammerklavier de Beethoven qu’il a jouée une soixantaine de fois en public et enregistrée à deux reprises.
Il joue dans le cadre de festivals prestigieux : Varsovia Summer, Beethovenfest de Bonn, Lucerne (sous la direction de Bernard Haitink), AlpenKLASSIK à Bad Reichenhall, ou encore Printemps des Arts de Monte-Carlo, Festival International de La Roque d’Anthéron, Festival International de Colmar. C’est avec Esa-Pekka Salonen et le Philharmonia qu’il fait ses débuts aux Prom’s de Londres.
François-Frédéric Guy se produit dans les plus importants festivals de création contemporaine comme Musica à Strasbourg, le festival d’Automne à Paris, Manca à Nice, Archipel à Genève ou le Muzikgebouw d’Amsterdam. Il interprète les oeuvres d’Ivan Fedele, Marc Monnet (dont il vient d’enregistrer Imaginary Travel,), Gérard Pesson ou Hugues Dufourt qui lui a dédié Erlkönig. En 2009, il a créé Icare pour deux pianos (avec Varduhi Yeritsyan) de Bruno Mantovani.
Il a enregistré l’intégrale de la musique pour violoncelle et piano de Beethoven et de Brahms avec Anne Gastinel. Il a récemment partagé la scène avec Marc Coppey, llya Gringolts, Tedi Papavrami., Julian Rachlin et le quatuor Kopelman. Après une tournée en Australie en mars 2010, François-Frédéric Guy est l’invité du Philharmonia, du Hallé Orchestra, des London Mozart Players, et de l’Orchestre Philharmonique de Liège. On pourra l’entendre en janvier 2011 aux côtés de l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, mais aussi en Europe où il donnera plusieurs fois le cycle des Harmonies poétiques et religieuses de Franz Liszt qu’il enregistre pour Zig-Zag territoires avec la Sonate en si mineur (sortie le 8 mars 2011). Depuis 2008 il poursuit son projet Beethoven en donnant à la salle Pleyel à Paris les 5 concertos parus en CD en 2009 avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Philippe Jordan. Il joue régulièrement l’intégrale des 32 Sonates (Monaco, Paris, Washington, Norwich) qu’il enregistre en public à l’Arsenal de Metz, enregistrements qui seront publiés chez Zig-Zag territoires entre 2011 et 2013.
François-Frédéric Guy est soutenu par la Fondation SAFRAN pour la musique.