Marina Chiche

Marina Chiche naît à Marseille en 1981. A 3 ans, elle rencontre son premier violon, à 4 ans elle entre au Conservatoire de Marseille, à 16 ans et demi elle est admise « Première nommée » au CNSM de Paris où elle est distinguée par quatre premiers prix : violon, musique de chambre, analyse et esthétique ; parallèlement, elle obtient sa licence de littérature allemande, et, plus tard un doctorat en Art, théorie et pratiques.

Admise dans les meilleures classes de violon européennes (Boris Kuschnir à Vienne, Ana Chumachenco à Munich), elle se perfectionne auprès de maîtres réputés, tels Leonidas Kavakos à Athènes et Ferenc Rados à Budapest. Premier prix du concours Menuhin à Gstaad en 2000, Révélation classique de l’ADAMI 2003, elle est Révélation instrumentale en 2004 et en 2005 aux Victoires de la musique classique.

Elle se produit en soliste avec nombre d’orchestres français, dont ceux de Paris, Lille, Lorraine, Bretagne, Picardie, Marseille, Mulhouse, Cannes, Nancy… Et sur les plus grandes scènes : Théâtre des Champs Elysées, Châtelet, Cité de la Musique, Salle Gaveau, Musée d’Orsay, Opéra de Marseille, Arsenal de Metz, Le Nouveau Siècle de Lille, Palais des Festivals à Cannes…

Professeure invitée à l’Université de Taipei, elle apprend les bases de mandarin. A Berlin où elle s’installe, elle étudie la musique ancienne et se perfectionne en allemand qu’elle parle couramment. Au Japon, lors des Folles Journées, elle se produit au cours de 12 concerts, notamment devant 5000 personnes à l’International Tokyo Forum. Elle présente ses concerts… en japonais !

Marina Chiche a également dirigé depuis son violon l’orchestre de chambre de Münich, la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, la Camerata Bern, le Kammerorchester de Basel ou l’Israel Camerata. En musique de chambre, elle a joué avec le violoncelliste Steven Isserlis, les pianistes Boris Berezovksy et Florent Boffard, ou encore le compositeur finlandais Magnus Lindberg, les violoncellistes Jérôme Pernoo, Marc Coppey, Henri Demarquette… Elle a formé un duo avec le pianiste franco-libanais Abdel Rahman El Bacha, dans lequel les deux musiciens jouent par cœur.

Après dix ans passés à l’étranger, Marina Chiche rentre en France et donne un nouveau tournant à sa carrière. Son blog « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie d’un musicien professionnel » (suivi par 4000 personnes, ses ateliers à Sciences Po, ses séries d’été sur France Musique où elle rend hommage aux grandes musiciennes du passé et, depuis septembre 2020, son émission le dimanche sur France Musique («Vous avez dit classique, chiche !» à 14h) où elle a succédé à Frédéric Lodéon, sont autant d’engagements à faire vivre la musique classique auprès des jeunes et des moins jeunes, des mélomanes et des novices. Le 24 février, elle a présenté pour la première fois, avec Stéphane Bern, la soirée des Victoires de la musique classique.

Marina Chiche joue un violon de Guadagnini 1784 confié par la fondation Zilber-Vatelot-Rampal.

Musicales du Golfe
Mairie - 2 place de l'église
56610 ARRADON

Téléphone contact@musicalesdugolfe.com

Téléphone 07 83 03 59 03

Suivez-nous

Accèder à la page FacebookAccèder à la page YouTube

Newsletter Newsletter

Pin It on Pinterest