Surzur

Surzur, plusieurs siècles d’histoire

Surzur, plusieurs siècles d’histoire

Surzur devint commune pendant la révolution, en 1790.

La voie  romaine de Vannes-Nantes était l’un des axes majeurs des communications en Armorique, et passait par Surzur. On a retrouvé à Liscorno une borne milliaire visible au musée de Vannes et un important atelier de potiers datant du IVe siècle.

Au VIe siècle, les bretons se sont installés et leur langue s’y parlait encore couramment début XXe siècle. Presque tous les noms des villages sont bretons. Pour la petite histoire, Surhur ou Surzhur en breton, devient Surzur.

Au Moyen âge, une vingtaine de seigneuries se répartissait le territoire plus vaste qu’aujourd’hui car il englobait La Trinité, Noyalo et le Hézo. L’édification de certains manoirs actuels date de la fin de cette époque.

Les XVI ème , XVIIème et XVIIIème siècles ont vu prospérer Surzur grâce au commerce du coton et du lin.

1910 voit l’arrivée du chemin de  fer. Surzur devient alors un nœud ferroviaire important reliant la presqu’île de Rhuys au reste du département. La ligne fonctionnera jusqu’en 1948 apportant un développement économique et un début de tourisme.

La commune de Surzur est riche en histoire, et une partie de son patrimoine est encore présente pour nous le rappeler. Les chapelles, comme dans toute la  Bretagne, sont disséminées dans la campagne, et représentent les « joyaux » de la commune. Le retable de la chapelle Sainte-Anne Grappon et son tableau central, viennent d’être restaurés. Ils datent du XVIIe siècle et leur ensemble est une pièce unique en Bretagne.

Le marché de Surzur

Les calvaires, fontaines, puits, gargouilles y sont nombreux. Vous pourrez les admirer en flânant sur la commune : vous ne manquerez pas de remarquer les linteaux des portes ou des fenêtres de certaines maisons d’antan qui ont gardé les inscriptions symbolisant la profession du propriétaire.

Église Saint-Symphorien

Si l’église de Surzur a subi au cours de son existence bien des transformations, son emprise actuelle est restée sensiblement la même depuis son origine que l’on situe à la fin du XIe siècle. La partie la plus ancienne, de style roman, reconnaissable par son porche ouest et par la fenêtre qui le surmonte, sont en forme d’arc en plein cintre, forme typique de cette époque.
Au XVIe, avec l’apport de la chapelle latérale, aujourd’hui la sacristie, on est passé du roman au gothique.

L'église de Surzur

Plus proche de nous, en 1904, fut construit le clocher que nous connaissons aujourd’hui, d’un style indéfinissable, entre roman et gothique. Dans le chœur, on distingue le retable (1751) et la partie restante de la voûte, datant de 1879.

Auprès des fonts baptismaux est exposée une peinture moderne intitulée Notre Dame des Moissons, réalisée en 1938 par Xavier de Langlais. La mémoire de cet artiste surzurois est honorée par le nom donné à la place de la mairie.

Musicales du Golfe
Mairie - 2 place de l'église
56610 ARRADON

Téléphone contact@musicalesdugolfe.com

Téléphone 07 83 03 59 03

Suivez-nous Accèder à la page Facebook

Newsletter Newsletter

Pin It on Pinterest